Tricot

Mon Erell


Hello à tous !

Aujourd’hui, je viens vous parler de mon dernier projet tricot terminé : le pull Erell.


Le modèle

Il s’agit d’un modèle de la créatrice Along avec Anna que vous pouvez trouver en téléchargement payant sur la plateforme Ravelry. C’est un pull boxy qui possède un joli point fantaisie.


La laine



J’ai flashé sur ce modèle dès sa sortie ! Oui mais voilà, Erell se tricote avec un fil DK, pour lequel Anna conseille qu’il contienne suffisamment de soie. Exit les fils 100% mérinos qui donneraient un effet trop « rigide ». La soie permet au contraire d’avoir un joli drapé, ce qui fait tout le charme de ce modèle.

J’ai mis énormément de temps à arrêter mon choix. Comme beaucoup, j’aime tricoter de jolies laines teintes à la main, mais les prix des fils DK contenant de la soie sont très (très, très…) élevés ! J’ai donc entamé ma quête du fil parfait à un prix abordable (tu peux rêver ma cocotte…).

J’ai d’abord cru avoir trouvé mon graal avec la laine Pénélope de De Rerum Natura, un fil mérinos superbe, très agréable à tricoter et qui contient également 10% de soie. Après l’avoir utilisé pour le gilet Blossom (ce fil est parfait pour ce modèle, mais nous en reparlerons dans un prochain article !), je me suis beaucoup interrogée s’agissant du modèle Erell, en particulier sur l’effet « rigide » tant redouté. J’ai alors contacté plusieurs tricoteuses qui avaient utilisé ce fil pour Erell, et la plupart m’ont confié que leur pull ne drapait pas suffisamment. Ma quête repartait donc de zéro…

Jusqu’à ce que (ô miracle !), Sandra du blog « By Sandra’s hand » poste une vidéo sur son feed Instagram. On la voyait faire une danse de la joie après avoir bloqué son pull et vérifié son drapé. Sandra indiquait avoir trouvé un fil raisonnable en termes de prix (!!!).

En bonne copieuse, je me suis empressée d’acheter le même fil (mais pas dans le même coloris, faut pas pousser non plus). Il s’agit donc de la laine Tussah silk de Onion, qui contient 66% de mérinos et 34% de soie. J’ai choisi le coloris 228 (dark blue) et utilisé 8 pelotes au total. La laine s’est bien assouplie au blocage et est plutôt agréable à tricoter. Le drapé du pull est parfait !

En revanche, si comme moi vous êtes (très) sensible au niveau de la peau, il se pourrait que vous trouviez que cette laine picote un peu. C’est évidemment très subjectif, et cela ne me dérange pas du tout de porter un petit top sous mon pull.


Les modifications



J’ai choisi de tricoter le pull dans la taille 2 (102 cm) avec 19 cm d’aisance. Les manches sont bien fitées, comme je les aime !

En revanche, j’ai fait le choix d’allonger le corps de 2-3 cm. Le modèle se porte normalement assez court, mais je n’aurais pas été à l’aise sans ces quelques centimètres supplémentaires.


Mon avis



J’ai beaucoup aimé tricoter ce pull. C’est un modèle plutôt facile, accessible aux débutantes. Le point fantaisie rythme bien le tricot, je ne me suis pas ennuyée une seconde !

Sa construction est assez originale, puisqu’elle consiste à tricoter le pull de bas en haut, d’abord en rond, avant de tricoter l’un après l’autre le devant et le dos en aller-retour. Les mailles de l’encolure sont ensuite relevées pour une jolie finition en côtes. Je dois toutefois avouer préférer les constructions top-down (de haut en bas), qui permettent d’essayer le pull en cours pour en ajuster la longueur.

J’aime énormément l’encolure bateau d’Erell. Si c’était à refaire, je l’aurais peut-être davantage creusée pour l’ouvrir un peu.

Enfin, le point pissenlit est très sympa à tricoter. J’aime beaucoup le fait qu’il soit très présent dans le bas du corps, puis qu’il s’estompe à mesure que l’on tricote jusqu’à la poitrine.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *